+++++++++++ + Cantos Propaganda ++ + Structured Disasters since 2014 + ++ Cantos Propaganda + ++ Cantos Propaganda ++ +

17 juin 2015

Thierry Weyd "La vallée des dinosaures"

Thierry Weyd
La vallée des dinosaures
(Les éditions de Garenne, 1991)

Reproduction intégrale de la plaquette publiée par Les éditions de Garenne.















***

Thierry Weyd (Lincoln, Nebraska, 1885)

Depuis bien longtemps déjà, Thierry Weyd bidouille une oeuvre transversale, largement expérimentale, qui s'apparente à un intemporel cabinet de curiosités. Curiosité qu'il a insatiable et qui investit de nombreux champs : l'édition (il fonde en 1985 les éditions Cactus, publiant une multitude d'objets hybrides), les dispositifs audiovisuels (le très fameux Théâtre des opérations), l'écriture de nouvelles et de bribes poétiques (le petit livre présenté ci-dessus est exemplaire de cette pratique très - trop - discrète), la diplomatie (il est le représentant français des royaumes d'Elgaland-Vargaland), la conception d'objets pratiques (exemple : la knock box, destinée à recevoir le marc du café expresso, conçue avec Pierre Magnier), la création de pièces radiophoniques (exemple : le magnifique "hörspiele" Du fond de l'abri, réalisé avec Gabriel Doguet, en partie conçu avec Le journal d'Albion Moonlight de Kenneth Patchen), l'organisation de concerts (Les après-midi d'Albion, entre autres), l'enseignement... mille autres choses encore qu'on assemblerait en s'amusant dans tous les sens pour chaque fois découvrir des mondes apocryphes, des univers presque magiques, désuets, intimistes, mélancoliques, parfois hantés, où le banal est transfiguré en mystère. Oui, on vous le dit, c'est un drôle de fanfaron...
Cette petite plaquette est typique à la fois du travail de Thierry Weyd et des publications photocopiées, pauvres et belles, qui fleurissent depuis les années 80 (Hercule de Paris, S.U.E.L, 666, Vr/so, Electre, Voluptiare Cogitationes, Blockhaus, Cahiers de Nuit, Les Contemporains Favoris, Model Peltex, j'en passe !) dont l'esprit influe toujours et perdure parfois difficilement (mais brillament, par exemple autour de l'Armée Noire). Les éditions de Garenne furent fondées par Christophe Petchanatz, qui s'y connaît en oeuvre tout terrain puisqu'il est musicien (Klimperei, Totentanz, Los Paranos...), écrivain (Les Alfreds, Jean-Pierre Huguet éditeur, 2007. Hon, avec Ivar Ch'vavar, Le Corridor Bleu, 2009. Entre autres...) mais encore photographe, dessinateur... Au cours de sa brève existence, cette honorable maison underground (les vulgaires nomment cela de la "micro-édition") publia des livres de Nadine Agostini, Dominique Quélen, Jacques Abeille, Sylvie Nève, Alban Michel, Philippe Pissier... et de nombreux autres avant même que les éditeurs plus établis ne daignent jeter un seul oeil sur leurs manuscrits. Pas mal, non ? 
Voilà... deux garants d'un esprit (farceur et volubile, intransigeant et généreux) bien éloignés des chapelles !